l-honneur-d-une-viking-906187

L'honneur d'une Viking (tome 1)

 

Îles des Orcades, IXe siècle

Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux, étrangement intrigant, qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !

 

Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

 

J'ai beaucoup aimé sortir des clichés des quelques romances historiques vikings que j'ai pu lire jusqu'à présent : Inga est une guerrière, et s'il peut lui arriver de se laisser aller à une certaine vulnérabilité, elle n'hésite pas à monter au combat pour ce qui lui semble juste, à exploiter les lois et traditions à son avantage pour faire entendre sa voix, tout comme elle assume ses désirs : pas d'héroïne vierge, ici, elle a eu des amants, qu'elle a choisis. Taran, guerrier picte, me semblait presque trop sensible à côté d'elle au début, mais bien vite son naturel de combattant revient, pour protéger Inga (par honneur d'abord, par affection, respect et enfin amour ensuite), au mépris de sa propre sécurité. Voir s'affronter puis cohabiter deux personnes de peuples différents, deux croyances, est très intéressant aussi.

 

Très bien documenté, comme toujours avec Anna Lyra, ce roman n'en devient pas pour autant un ouvrage didactique avec de longues descriptions austères, on découvre peu à peu bon nombre d'us et coutumes vikings au fil du périple de nos deux héros. On retrouve ici un élément récurrent dans les romans d'Anna Lyra, à savoir un voyage au cours duquel les deux personnages, livrés à eux-mêmes et ne pouvant compter que l'un sur l'autre, apprennent à se connaître.

 

J'ai beaucoup aimé les dernières notes de l'auteur, pour nous expliquer certains choix et certaines sources sur lesquelles elle s'est appuyée, et qui nous permettent de découvrir que les Vikings étaient bien plus civilisés qu'on pourrait le penser, notamment dans leur façon de gérer les questions de justice et d'honneur.

 

L'écriture est toujours fluide et soignée.