la_belle_des_salines_1061758_264_432

 

Héritiers des larmes, tome 2 : La Belle des salines, de Penny Watson Webb

 

Je l'attendais avec impatience, ayant eu un coup de coeur pour le premier tome, l'Épouse ennemie. chronique ici.

 

Aziliz se sent investie d’un devoir nouveau depuis qu’elle a appris que sa jeune sœur était la fille illégitime de Dame Katel et avait été confiée à la naissance à ses parents. Aujourd’hui, c’est à elle de prendre soin d’Aelig, poursuivie par des ennemis puissants et invisibles. Heureusement, les deux sœurs peuvent compter sur la protection de Pierre de Flouville, envoyé par Dame Katel pour veiller sur elles jusqu’à ce que la situation s’apaise. Rassurée par sa présence, Aziliz ne peut toutefois s’empêcher d’être troublée par le regard que le séduisant chevalier pose sur elle…

Un excellent deuxième tome qui n'a guère duré plus longtemps que le premier. Dans le tome 1, nous découvrions la situation sclérosée entre Normands et Bretons, avec le sacrifice de Brune, Normande, qui choisissait pour époux, contre la volonté de tous, Conan, un Breton. L'accueil n'avait pas été des plus chaleureux. Le passé est encore bien présent, surtout avec la découverte de l'existence d'Aelig, la demi-soeur de Conan.

Dans le premier tome, nous avons découvert Pierre de Flouville, un personnage dur, à la réputation sanguinaire. Dès le début, il se dressait contre Brune. Peu à peu, nous avons découvert les origines de son attitude hostile. C'est pourtant à lui que Dame Katel fait appel pour protéger une jeune fille qui incarne tout ce Pierre hait : Aelig, son grand secret. Un secret qui resurgit et qui n'est pas du goût de tout le monde. dès lors, Aelig est en danger. Son existence même peut détruire certains personnages hauts placés.
J'ai apprécié de voir Pierre, un personnage meurtri, se retrouver confronté à son passé, ses peurs et ses échecs, et qui doit les surmonter pour protéger Aelig et sa sœur aînée, Aziliz. J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage d'Aziliz, une jeune femme de caractère totalement dévouée à sa petite sœur, travailleuse, honnête et compatissante. Le voyage de nos personnages permet aussi de découvrir la vie des sauniers dans la baie du Mont St Michel, les inégalités des régions face à la gabelle, mais aussi de voir les ennemis d'hier s'allier pour tenter de construire un avenir plus serein pour ceux qu'ils aiment. On y découvre aussi certaines croyances, craintes de l'époque (la peste, notamment) et la façon dont des personnages malintentionnés en jouent pour parvenir à leurs fins. Armelle est une empoisonneuse de première classe, le genre de personnage vicieux qu'on adore détester, et dont on se demande ce qu'elle va encore bien pouvoir inventer pour parvenir à ses fins !