Paris des merveilles blog

 

 Une trilogie que j'ai dévorée ! L'idée de mélanger le Paris de la Belle époque avec la magie des fées et autres créatures m'a semblé séduisante, et j'ai effectivement été sous le charme dès les premières pages. Les couvertures sont très belles aussi, et reflètent bien par de multiples détails le contenu.

Paris, début du XXe siècle.

Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétaradent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle Époque tel que nous l’entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.

Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...

 L'intégrale numérique : 

 

Les bases sont posées clairement dès le début, on sait donc dans quel univers on plonge. Le Paris du début XXè est bien rendu, on s'y croirait. Les touches magiques s'y intègrent tout naturellement. Mais ce qui fait la force de cette trilogie, ce sont ses personnages.

Cela commence avec les aventures rocambolesques d'une certaine Isabel de Saint Gil. On comprend qu'elle est une sorte d'espionne en jupons, belle, espiègle et intelligente. Secondée par ses deux acolytes, elle mène ses missions de main de maître sans se départir de son élégance.

Le lecteur fait également connaissance avec Louis Griffont, un mage appartenant au cercle Cyan. Depuis que les fées ont révélé leur existence, les mages peuvent se dévoiler, eux qui vivaient cachés et ne pratiquaient leur magie qu'avec beaucoup de prudence, disparaissant régulièrement pour que personne ne remarque leur longévité. Ils se sont répartis en « cercles » selon la façon dont ils considèrent et pratiquent la magie, et une certaine rivalité existe entre ces cercles, particulièrement entre les Cyan et Incarnat.

Griffont a eu une existence bien remplie, il aspire désormais à un certain calme. Il mène donc une vie de gentilhomme, se partageant entre son « club » au cercle Cyan, ses bricolages sur une machine, et ses discussions avec Azincourt, le chat-ailé qui a élu domicile chez lui. Mais bien sûr, impossible de mener une vie calme quand on est épris de justice, loyal en amitié et qu'on s'appelle Griffont. A priori, Louis et Isabel sont les opposés, pourtant, ils se connaissent bien et se retrouvent associés sur une nouvelle enquête qui prend racine jusqu'à Ambremer, la capitale du royaume des fées.

Au fil des trois tomes, nous découvrons les dessous magiques et politiques d'Ambremer et leurs conséquences sur Terre. Événements du passé et du présent se croisent, pour des aventures pleines de rebondissements et de danger. J'ai beaucoup aimé la relation de nos deux héros, en dents de scie mais empreinte d'une grande affection et d'un respect mutuel. Les personnages secondaires qui les épaulent sont attachants, originaux, et on a l'impression de retrouver des amis tome après tome. Et puis, le mélange de personnages historiques, de personnages de romans (Arsène Lupin, vous connaissez ?) et de créatures magiques est surprenant et séduisant.

L'écriture de Pierre Pevel est très visuelle, on a l'impression de se promener à Paris, d'assister à un film de cape et d'épée lors de certaines confrontations, à un film d'aventures lors de courses-poursuites échevelées, tout en étant plongé dans un univers où dragons, mages, fées et autres se promènent. L'humour est très présent aussi, grâce à Isabel notamment.

En bref, je me suis régalée, et j'avoue que j'espère voir un tome 4 un jour. En attendant, je me suis plongée dans Les Lames du Cardinal, autre série de l'auteur.