Scorpi-3 : Ceux qui tombent les masques

 

scorpi,-tome-3---ceux-qui-tombent-le-masque-846730-264-432

Une semaine à Venise avec sa meilleure amie, voyage en jet privé et chambre avec vue sur la place Saint-Marc...

Trop beau pour être vrai ? Oui, Charlotte aurait dû se méfier... Au lieu d’un séjour idyllique dans une des plus belles villes du monde, voilà qu’elle se retrouve à pister un ennemi mortel des Scorpi, un Chasseur. Aidée par une étrange créature cachée dans les canaux de Venise, Charlotte remplit sa mission, mais découvre à cette occasion que le Chasseur est loin d’être seul ! Toutes les familles de l’ombre vont alors converger vers Venise pour livrer combat, envoyant leurs meilleurs tueurs, plus terrifiants les uns que les autres… les pires étant sa propre belle-famille ! Heureusement, Charlotte peut toujours compter sur Adam, de plus en plus amoureux et de plus en plus maladroit, sur son petit frère Élias, si mignon qu’on en oublie combien il est dangereux, sans oublier Croquette, le chien le plus peureux de la terre, qui va devenir sans conteste un des héros de l’aventure !

 

 

J'ai vu arriver avec tristesse la fin de cette série qui a su me captiver et me faire rire de bout en bout. Charlotte et ses petits camarades forment un groupe attachant, drôle (malgré eux bien souvent) que j'ai eu plaisir à retrouver au fil des pages.

Ici, un voyage tous frais payés conduit Charlotte en mission à Venise, accompagnée de son amie Sophie, qui ne sait rien du monde surnaturel dans lequel elle vit et la trouve bien chanceuse d'avoir un fiancé aussi beau et riche qu'Adam.

Venise offre un cadre romantique, dépaysant et pourtant fort angoissant : quand on connaît la cité des doges, on sait à quel point cette ville si spéciale peut devenir un labyrinthe quand on s'y perd. Et si le touriste y fait ainsi une agréable balade, pour notre Charlotte, elle devient peu à peu un piège qui se referme lentement mais sûrement sur elle. Heureusement, elle peut compter (ou pas) sur Croquette, le chien de Sophie, pour faire diversion, elle peut compter (ou pas) sur Elias, toujours aussi chou, pour la protéger, et sur l'inspecteur Balard. Sans oublier la famille Lesath au grand complet, et une drôle de sirène !

Ce troisième opus nous permet de mieux appréhender à la fois le monde des ombres, puisque nous faisons la connaissance de toutes les grandes familles de l'ombre, unies (ou pas ?) face à une menace mortelle, mais aussi les créatures qui peuplent le manoir Scorpi. Les glamours, qui masquent leur véritable apparence à une Charlotte un peu trop sensible, tombent le temps de lutter contre un terrible danger. Et c'est une fois encore Charlotte, la petite humaine pleine de bon sens, qui va prendre la tête d'une drôle de troupe pour protéger ceux qu'elle aime et qui se sont placés sous sa protection. Le petit carnet studieusement rempli, dont on se moquait gentiment, va s'avérer un outil précieux.

Cette série nous présente de nombreuses créatures mythologiques plus effrayantes les unes que les autres, que l'on ne croise pas si souvent dans les romans fantastiques, ce qui, en plus d'intrigues qui se déroulent en grande partie en France, apporte un vrai vent de fraîcheur. À cela s'ajoutent un style alerte, une bonne dose d'humour, et des personnages loufoques, le tout servi au milieu de rebondissements surprenants.

J'avoue, j'adorerais un nouveau tome, notamment pour voir comment Julia et Lazare vont évoluer, ou encore Elias. En attendant, je vais me consoler avec le recueil de nouvelles qui complète la trilogie.

Chronique du tome 1

Chronique du tome 2