Animae, tome 2 : la trace du coyote

Ma chronique du tome 1 ici

 

Découvrez la suite des aventures de la jeune Lou, mi-espionne, mi-panthère, mais 100 % attachante !

 

Lou, 22 ans, travaille au département de Recherche sur l’Inexplicable de la DCRI, les services secrets français. Ses collègues lui reconnaissent un instinct stupéfiant pour différencier les coups montés du surnaturel. Bien entendu, aucun ne sait la vérité : même si elle a l’air d’une jolie blonde un peu fragile, la vraie nature de Lou est animale, elle se transforme à volonté. En panthère, de préférence. Alors évidemment, pour repérer les trucs bizarres (à part elle-même, s’entend), ça aide... Lou est fiancée au beau Capitaine Joshua et le dîner de présentation officiel arrive enfin. Elle est aux anges, jusqu’à ce qu’une mauvaise ombre vient gâcher la fin du repas : les révélations de sa mère vont ouvrir le bal des festivités et une série de rebondissements à n'en plus finir !

 

 

animae,-tome-2---la-trace-du-coyote-495429-264-432

 

Ce tome 2 est dans la droite lignée du premier. On y retrouve une Lou toujours aussi décalée et sympathique, un Joshua encore plus « miaou » (comme dirait notre héroïne), et les personnages secondaires que l'on a appris à apprécier : Aigle, Camille, Léo, Terry, Arthur, le colonel, Benjamin... C'est un peu comme retrouver une famille excentrique.

Deux intrigues se croisent dans ce roman : la traque d'un nouveau Chalcroc et une enquête sur des poseurs de bombe. Les deux enquêtes nous entraînent dans tout Paris, en passant par Versailles et les catacombes, et nous permettent de voir combien la relation de notre couple est difficile à concilier avec leurs impératifs, vu qu'ils s'inquiètent toujours pour l'autre. Ce qui les conduit à se montrer futés pour venir épauler l'autre, quitte à le faire sans son accord. J'adore la façon dont Joshua tire son épingle du jeu, tout comme j'ai aimé voir notre Lou ébranlée, fragile parfois.  Elle a beau être une Daïerwolf sans peur et sans reproche, elle a pourtant des réactions très humaines quand ceux qu'elle aime sont en danger.

Bien que l'humour soit toujours présent, il y a une certaine gravité par rapport aux conséquences de certains rebondissements. Attendez-vous à trembler pour certains personnages. Roxane Dambre ne les épargne pas, même ceux que l'on aime ! Ce tome nous donne aussi à voir une part plus sombre de nos agents secrets, qui exercent une justice bien à eux, en dehors des sentiers battus et « bien pensants ».