12 novembre 2016

Comme l'obsidienne, de VI Prates

Comme l'obsidienne, de V.I Prates   J'ai déjà beaucoup apprécié le premier roman de cet auteur, Journal d'une tueuse (chronique ici), j'attendais donc le bon moment pour me plonger dans Comme l'obsidienne. La couverture est belle, à la fois sobre, élégante et mystérieuse. Le résumé m'a intriguée...       Je ne suis personne. Juste une âme perdue qui se réveille au milieu de nulle part, sans souvenirs, sans nom et sans passé. La seule chose qui me relie au monde, c'est ce signe d'appartenance à la cité... [Lire la suite]