Le détail d'une journée épuisante, mais formidable !

14650745_1800399243576368_6481542334813038675_n

Les Halliennales, tout le monde  y revient, mort ou vivant (proverbe zombie)

 

Partie à 7h, j'ai jugé préférable de remettre un peu d'essence avant de me lancer à l'assaut du Nord. Mon GPS soigneusement programmé, je me suis donc aventurée sur les routes et autoroutes. Petite pause vers 9h30 pour grignoter, et hop ! Une heure plus tard, j'arrivais à Hallènes-lez-Haubourdins. Je craignais de me perdre (blonde un jour, blonde toujours) mais non, lol.

Le cadre des Halliennales est très agréable, tout se passe dans un complexe sportif au bord d'un lotissement dont les habitants ne semblent pas se formaliser de se retrouver envahis.

À peine arrivée, j'ai fait le tour de la partie consacrée aux livres (l'autre côté était occupé par les stands des créateurs et illustrateurs) pour trouver ma copine Ysaline. Elle était déjà en train de bavarder et dédicacer. Ni une, ni deux, je me suis retrouvée à dédicacer aussi quelques livres avant de poser avec la mascotte du forum ABFA.

14633057_10153765371312237_6968723109759040433_n

Pour atteindre ma complice, il a fallu contourner les longues files d'attentes déjà en cours pour Sophie Jomain qui présentait l'exemplaire illustré des Etoiles de Noss Head, et de Georgia Caldera, qui dédicaçait son tout dernier roman, Hors de contrôle, qui sort mercredi 12 octobre et était en avant-première aux Halliennales.

14492451_1800414390241520_7549531361242914632_n

Ysaline au travail...

Animations, bénévoles enthousiastes, visiteurs déguisés en zombies (ou pas), l'ambiance était très agréable.

Vanessa Hime

Vanessa, la mariée sanglante...

On peut reprocher la chaleur étouffante qui régnait dans la salle, où à certaines heures la foule était vraiment dense, mais tout le monde se comporte de façon civilisée, même si les files d'attente sont parfois un peu anarchiques. C'est un rendez-vous convivial et familial, où tout le monde se côtoie dans la bonne humeur.

La journée a été une alternance de papotages et de dédicaces. J'ai ainsi pu discuter avec Vanessa la mariée zombie, qui faisait partie des bénévoles, puis avec Livie pendant que je faisais la queue aux éditions du Chat Noir. Bettina, radieuse, était assaillie pour la sortie en avant-première du tome 3 de la Geste des Exilés. Son collègue Jean Vigne l'a plus d'une fois taquinée, ce qui lui a valu de se faire fouetter à coup de marque-page (le mien, il est donc tout à fait unique !).

Ma chronique du tome 1 de La Geste des Exilés

Bettina14572403_1800400280242931_7460707683993023579_n

 

Je suis allée aussi rendre une petite visite à Laetitia Reynders, dont la gentillesse et le sourire m'ont conquise.

14502807_1800400283576264_4389630589317766756_n

Stéphane Soutoul a dédicacé La Proie du papillon pour mes parents et m'a glissé quelques mots concernant ses deux prochains romans. Hâte de retrouver sa plume ! Le pauvre était parti pour dédicacer encore longtemps, il a presque fallu que Maxime Gillio, l'un des organisateurs, le tire hors de sa chaise pour qu'il aille manger.

 

14632932_1800568323559460_6696442411390431814_n

Ma chronique de La Proie du papillon

J'ai croisé brièvement Nathalie Ruzziconi, que je reverrai normalement plus longuement à Valjoly à la fin du mois. Petit arrêt aussi pour me faire dédicacer le Gardien de la Source, de Vanessa Terral, que j'ai lu pour le Mois de la Romance, en août.

14517580_1800399250243034_4263115797840133053_n14519804_1800399246909701_441247449214430092_n

 

Retrouvailles avec les Diablesses, des lectrices bien décidées à taquiner les 4 Cruellas. J'ai passé un super moment en leur compagnie et celle d'Aurélie Venem. Nous avons squatté longuement les escaliers pour notre déjeuner. Est-ce que voulez connaître le détail de nos conversations ? Il ne vaut mieux pas, mais nous avons parlé somnambulisme, enfants, parents... Non non, rien de sérieux, en fait, on se racontait plutôt des anecdotes amusantes, d'où de nombreux rires.

L'après-midi était déjà bien avancé lorsque j'ai gagné la file d'attente pour voir Georgia Caldera. J'avais déjà tenté par deux fois le matin de m'y glisser, mais au vu du monde, j'avais renoncé. Cette fois-ci, je me suis accrochée, et j'ai discuté un peu avec les gens qui attendaient aussi, avant d'être rejointe par Lili, l'inspiratrice de la Lili du tome 3 des Kergallen. Il y avait rupture du stock sur Hors de contrôle, mais je suis repartie avec Hors de question dédicacé par Georgia, jolie consolation.

14591732_1800400276909598_216659192954480567_n

Nous avons réussi à prendre une photo réunissant les 4 Cruellas, et cerise sur le gâteau, les Diablesses posent avec nous.

14568095_1291361850882064_2152235198902954674_n

 

Je n'ai malheureusement pas pu passer voir tous les auteurs que je côtoie sur facebook, j'espère avoir d'autres occasions de les rencontrer.

Pour finir, sachez que ma complice Ysaline et moi avons reparlé du Bettinaping en cours d'élaboration (avec la complicité de Manon Elisabeth d'Ombremont), qui consiste à kidnapper Bettina Nordet. Le plan est risqué, mais tellement délirant qu'il a des chances de réussir...

Je n'étais là qu'en visiteuse, mais j'ai été gâtée par mes lectrices, que je remercie du fond du coeur.

14523159_1800402270242732_2477200622190831709_n

 

Fée Claire14563566_1800413513574941_5667589072020467710_n

 

J'espère voir ou revoir  beaucoup d'entre vous, que ce soit à Valjoly à la fin du mois d'octobre, ou à l'occasion d'autres salons.