Si vous avez lu le tome 3 des Kergallen, vous avez fait la connaissance d'un petit personnage attachant, drôle, touchant, maladroit : Lili.

13012669_1101333899889705_7821048241813787572_n

 

Lili est un personnage cher à mon coeur, car elle m'a été inspirée par une vraie Lili : une lectrice.

Laissez-moi vous raconter ma première rencontre avec Lili :

C'était en mars 2015, au salon du livre de Paris. J'étais au salon en tant que lectrice avant tout, mais comme le tome 1 des Kergallen était sorti depuis quelques mois, certaines personnes savaient que je m'y trouvais. Il était un peu plus de midi, je venais de retrouver ma complice Ysaline Fearfaol, quand en passant sur l'aire pique-nique, nous avons trouvé Sophie Jomain, en train de manger en toute simplicité avec quelques lectrices. Nous nous sommes arrêtées pour la saluer. Et là, la magie a opéré : Lili a découvert qui nous étions. Nous étions à côté de Sophie Jomain (Sophie Jomain, quoi!!!!!), pourtant Lili était aussi excitée que si nous avions été des stars. Ce moment, son enthousiasme, restent mon plus beau souvenir de ce salon. Ce jour-là, j'ai réalisé que mes histoires pouvaient toucher les gens à un point que je n'imaginais pas.

Cette année, pour Livre Paris 2016, j'ai revu Lili. Elle m'a offert un ravissant carnet avec un petit mot qui m'a émue, me remerciant pour le bonheur que je lui apporte avec mes livres. Je lui ai annoncé en avant-première qu'il y avait une Lili dans le tome 3, directement inspirée d'elle. Je tenais mon portable en mode appareil photo, prête à saisir à la volée sa réaction pour Ysaline, qui n'avait pas pu venir au salon et qui était impatiente de découvrir la tête de Lili en apprenant la nouvelle. C'était drôle !

Alors bien sûr, la Lili du roman est un personnage de fiction, très éloignée de la vraie Lili, mais quand elle regarde Nina et Marzhin, des étoiles plein les yeux, je repense à ma Lili, qui a su me donner l'impression d'être une star, moi, la petite auteur auto-éditée. Merci Lili.