chipies et louves en folie

 

 

 

 

— Azilis, que t’arrive-t-il ? s’enquit Thaïs en se plantant devant sa cousine. Tu as l’air contrarié.

— C’est parce que je suis contrariée.

— Qu’est-ce que Joss et Corentin ont encore fait ?

— Quoi ? Ah non, pour une fois, ils n’y sont pour rien.

— Alors quoi ? la pressa Joanna qui était arrivée entre temps.

— J’ai trouvé un sort qui peut être amusant, mais j’ai besoin de m’exercer à le lancer.

— Quel sort ? voulut savoir Morgane.

— Un sort qui permet d’enlever les vêtements de quelqu’un sans qu’il puisse s’y opposer.

Une lueur carnassière apparut dans les yeux d’Azilis tandis qu’elle ajoutait.

— Comme ça, tout le monde saurait que mon crétin d’ex porte des couches.

— Je reconnais que ça pourrait être drôle, approuva Morgane.

Mais c’est un sort délicat à lancer, et il faudrait vraiment que je m’exerce avant.

— C’est dangereux, si tu le rates ? s’enquit Joanna avec un frisson.

Elle n’avait pu s’empêcher de penser à l’accident dont avait été victime sa sœur Émilie des années plus tôt.

— Non, répondit Azilis. Tout au plus quelques effets désagréables, genre des éruptions rouges causant d’intenses démangeaisons.

La petite sorcière soupira avec regret.

— Du coup, ça va être dur de trouver des volontaires.

— Vu comme ça… approuva Morgane. J’allais te suggérer de demander aux de Chânais, vu que ça ne les dérange pas de se retrouver à poil, mais là…

— Sans compter que Kieran, Adrian et Dragan n’apprécieraient pas forcément que leurs chéries assistent au spectacle, renchérit Azilis.

— Si je veux assister à un strip-tease des de Chânais, j’assisterai à un strip-tease des de Chânais ! assénait au même instant Joanna.

— J’ai une idée qui contentera tout le monde, intervint Thaïs. Les garçons ne râleront pas, et Azilis pourra s’exercer sans crainte.

— On t’écoute, fit Morgane.

— Le temps de passer un petit coup de fil et vous comprendrez.

 

à suivre.... ici :