Je suis rentrée épuisée de cette journée marathon ! L'expérience « Salon du livre de Paris » est à faire au moins une fois dans sa vie, c'est un vrai tourbillon. L'an dernier j'y étais en tant que visiteuse, cette année aussi, mais s'y est ajoutée la partie « auteur », qui m'a permis de faire de belles rencontres, même si je n'ai hélas pas réussi à voir toutes les personnes que je souhaitais rencontrer.

 

Levée à 6h (oui oui), arrivée à la gare, j'ai eu droit à la première bonne surprise de la journée : transports gratuits en raison d'un pic de pollution. Pour la première fois de ma vie, je n'ai pas eu besoin d'acheter mon billet et de le passer dans les machines lol. Oui, je sais, il ne faut pas grand chose pour me rendre heureuse.

Arrivée au Salon vers 9h10, j'ai retrouvé Céline Rousselot (alias Eloïse Clunet) et Stef de Rop.

 

DSCF6004

DSCF6028

 

 

Nous avons ainsi pu bavarder un moment, et j'ai fait mes deux premières « gaffes » de la journée : en mettant un petit mot dans le carnet de Céline, j'ai signé de mon vrai nom (on voit la fille pas habituée à signer des autographes lol) puis j'ai troué la page des Kergallen que j'étais en train de dédicacer pour Stef (à ma décharge, écrire debout sans support, c'est pas simple lol). Le ton était donné, je suis une grande maladroite ! Heureusement, je n'ai pas eu de témoin quand, avec mes sacs, j'ai fait tomber plein de livres d'une table en passant dans les allées du salon !

 

10 h : ouverture des portes, et là, j'ai ouvert de grands yeux : on dirait le premier jour des soldes, vous savez, ces images de gens qui se bousculent et courent pour entrer les premiers. Bref, après un long moment de queue pour entrer et une vérification très sommaire de mon sac, me voilà au paradis des livres.

Direction le stand Flammarion j'ai lu : je voulais absolument acheter Le manuscrit proscrit de Nur Jahan, de Cécilia Corréia, pour ne pas me faire avoir comme l'an dernier avec Cherche jeune femme avisée, de Sophie Jomain, qui était en rupture de stock à 13h. Je tourne, je vire, je volte, impossible de trouver mon Manuscrit. Je finis par demander à une employée du stand qui va me le chercher en réserve, il n'avait pas encore été mis en rayon. Ouf !

Passage ensuite chez Rebelle édition pour récupérer les 4 livres que j'avais commandés. Ça tombe bien, dans le lot il y a Angela tome 3, et Julia M Tean est justement en dédicace au moment où je passe. Hop, me voilà devant elle. Bizarrement, quand elle me demande quelle est ma couleur préférée et que je réponds le violet ou le rose (pour écrire sa dédicace dans les couleurs concernées) elle n'est pas du tout surprise de ma réponse : il faut dire qu'entre mon sac et mon écharpe, c'était assez prévisible.

 

julia m tean

 

 

Puisque je suis à deux pas des Éditions du chat noir, je vais y faire un saut. Il y a un livre qui me fait de l'oeil depuis un moment, dont j'ai pas mal entendu parler : La geste des exilés, de Bettina Nordet. En plus, la couverture est réalisée par Alexandra V Bach. Le gars du stand m'interpelle alors d'un « on reconnaît tout de suite les fans du travail d'Alexandra » en voyant mon sac. On papote, il me dit que Bettina Nordet sera en dédicace dans l'après-midi. Chouette, un bonus que je n'avais pas prévu !

 

Ma copine Sylviane m'envoie un message à ce moment-là : elle arrive sur le salon ! Rendez-vous au stand Rebelle, nous nous retrouvons pour filer chez Flammarion : elle veut acheter elle aussi le Manuscrit proscrit de Nur Jahan, et Aurélie Venem se trouve juste à côté, l'occasion de se voir avant qu'elle parte pour sa conférence avec Amazon. Ysaline m'envoie un message pour me prévenir que ça y est, Vd, Yvette, Yue Sophie Izumi, quelques copines et elle sont au coin pique-nique. Et oui, il est déjà presque midi.

 

En passant sur l'aire de pique-nique, à la recherche des chipies, qui voyons-nous, assise avec un petit groupe ? Sophie Jomain ! Nous allons lui dire un petit bonjour, et là, plein de choses se passent en même temps : le plaisir de rencontrer Sophie, Lilie Laps, une lectrice super contente de nous voir Ysaline et moi, et l'émotion de Sophie, à qui ses fans viennent d'offrir un superbe cadeau. Si vous apercevez une larme ou un mouchoir sur les photos, c'est normal, Sophie était très émue.

 

DSCF6008

 

Les estomacs crient famine, nous mangeons. J'essaie de  montrer mon panneau Groupe des Chipies, pas facile de le tenir tout en mangeant debout. Isabelle nous repère à ce moment-là, nous finissons par toutes nous asseoir par terre, les pieds commencent à souffrir. Je pose mon panneau rose devant moi, ce qui me vaut des plaisanteries des copines : elles pensent que les gens vont me jeter des pièces en passant. J'aimerais bien, ça me paierait mes achats du salon, lol ! Véronique et Laurent, alias « les bijoux de Lynéa » nous rejoignent. Je récupère ainsi la dernière création de Véronique sur les Kergallen, le collier avec sa petite dentelle, j'adore !!!! J'en profite pour lui souffler à l'oreille quelques petites choses sur le tome 2, pour qu'elle puisse commencer à réfléchir aux bijoux qu'elle fera autour de Joanna. Nous faisons des photos, et comme Aurélie Venem et Caroline Tillman sont venues nous rejoindre, le groupe s'agrandit un peu encore. Je regrette que ce déjeuner n'ait pas pu durer plus longtemps, car j'ai à peine pu discuter avec certaines personnes.

 

Laurent et Véronique

DSCF6012

Mon joli collier Kergallen qui a fini tout de suite autour de mon cou

 

DSCF6027

 

 

Caroline Tillman, Aurélie Venem et Ysaline Fearfaol

DSCF6013

 

 

Sylviane et moi nous sommes aperçues que nous visions les mêmes dédicaces, nous sommes donc parties en vadrouille toutes les deux. D'abord Cécilia Corréia, que je n'ai pas reconnue tout de suite, elle a changé sa couleur lol. J'adore sa réaction en découvrant la file d'attente « Je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde pour moi ».  Moi, ça ne m'étonne pas, Cécilia.

 

cécilia

 

 

Retour chez Rebelle édition. Stéphane Soutoul arrive, s'installe après avoir discuté deux minutes avec nous, fait tomber un de ses lots de goodies (chouette je ne suis pas la seule maladroite!). Il prend le temps de discuter avec chaque personne.

 

stéphane

 

 

Aux éditions du Chat noir, Georgia Caldera termine sa séance de dédicaces. Bettina Nordet, à qui je tends mon exemplaire de La geste des exilés, se montre charmante, souriante. Ça me donne encore plus envie de découvrir son univers !

 

bettina

 

 

Une pause s'impose à ce moment-là, j'ai soif, j'ai chaud, les pieds sont en souffrance, le dos en compote à cause du poids des livres. Retour au coin pique-nique. Sylviane file ensuite rencontrer Rose Darcy et Rachel Berthelot, j'en profite pour filer chez Pocket Jeunesse pour Marie Pavlenko. J'ai commencé son dernier livre, Marjane, la veille au soir ! Une file énorme s'est faite un peu plus loin pour Gilles Legardinier. Dommage de ne pas pouvoir m'y glisser. Tant pis, on verra l'an prochain. La file avance très lentement, Marie est une pipelette. Sylviane me rejoint, et se laisse influencer par la Vile Tentatrice que je suis : le tome 1 du Livre de Saskia se retrouve entre ses mains ! Nous discutons avec Marie, je lui parle de mes premières impressions sur Marjane, de la Fille-Sortilège... c'est à partir de cette discussion qu'elle compose sa dédicace, je l'ai compris en découvrant ce qu'elle m'a écrit :-) et surprise, ravissement ! Elle a fait faire des tampons spéciaux à l'effigie du corkan, cette petite créature féline à ailes de chauve-souris dans Marjane !

 

marie

 

 

Voilà, il est 18h, l'épuisement nous rattrape, Sylviane et moi quittons le salon. Le métro est bondé, et un long périple m'attend pour rentrer chez moi : pas de train pour cause de travaux sur les voies, me voilà obligée d'aller prendre le rer gare du Nord, puis un bus. Comme je suis une petite chanceuse, la conductrice du bus effectuait le trajet pour la première fois et nous a fait faire des tours, des détours et des contours pas possibles avant de nous amener à bon port. Rentrée à 22h. Ouf ! Rendez-vous l'année prochaine ?

 

Mon butin :

 

DSCF6020

 

DSCF6023

 

DSCF6028

 

DSCF6027