Un petit texte sur un sujet qui me tient à coeur : Mémoire.

 

Tous mes écrits, romans et nouvelles, font l'objet d'un dépôt. Il est donc formellement interdit de les recopier ou de les reproduire, même partiellement, sans l'autorisation de l'auteur.

 

Elle observe la pièce autour d'elle, désorientée. Elle ne reconnaît pas le lieu où elle se trouve, ne se rappelle pas comment elle y est arrivée. Pourtant, elle n'a pas peur, car tout au fond d'elle-même, elle sait qu'elle ne risque rien.

Les meubles anciens, massifs, ramènent à la lisière de sa mémoire une sensation familière de confort, de bien-être. D'une main hésitante, elle effleure un coussin, une fleur en tissu dans son vase. Son regard se porte ensuite sur les cadres posés sur un grand buffet. Des gens inconnus la regardent, époque après époque. Des enfants aux joues rondes lui sourient, des jeunes mariés radieux posent, tout l'amour du monde dans leurs yeux. Là, les couleurs passées indiquent des photos plus anciennes. Des inconnus dont les traits lui rappellent toutefois quelque chose. Où les a-t-elle rencontrés, déjà ?

Sa main, comme mue par une vive propre, s'empare d'un autre cadre. C'est une photographie en noir et blanc. Un bel homme grave la regarde droit dans les yeux. Un instant, un visage flotte devant elle. Le même homme,  les cheveux gris, des rides aux coins des yeux, un sourire tendre sur les lèvres. Lui, elle le reconnaît. Elle presse le portrait contre elle, tremblante, murmurant son nom, encore et encore, comme si elle pouvait ancrer son souvenir plus profondément en elle...

Tous les autres, elle les a oubliés peu à peu au fil du temps, leur souvenir effacé par la maladie. Ses arrière-petits-enfants d'abord, puis ses petits-enfants ensuite. Ses enfants, elle les voit encore hauts comme trois pommes, genoux écorchés, sourires édentés. Parfois, lorsqu'ils viennent la voir, elle a un éclair de lucidité et reconnaît les bambins d'autrefois dans les adultes d'aujourd'hui. Et lui, lui, son compagnon de route, éternellement jeune et beau dans sa mémoire vacillante. Elle s'accroche à son souvenir depuis qu'il n'est plus à ses côtés, pour ne pas l'oublier, en attendant que vienne le moment de le rejoindre.