Nouveau sujet sur l'Antre des mots. Un mot, une image.

Chemin

 

eternite-de-passage

 

  

C'était un joli chemin, à travers bois. Les rayons du soleil traversaient les branchages et déposaient des taches de lumière sur le sol. Elle s'y engagea sans crainte, cueillant les fleurs qui bordaient le sentier, avec la confiance de la jeunesse.

Le chemin changea peu à peu d'aspect, son tracé se fit plus sinueux, tortueux. Plusieurs fois, elle trébucha dans les trous qui parsemaient le chemin ou manqua tomber à cause des obstacles qui se dressaient soudain devant elle. Elle poursuivit, obstinément, avec la détermination de celle qui s'est fixée un but.

À plusieurs reprises, le chemin se sépara en deux. Elle resta un long moment à peser le pour et le contre, avant de décider de la direction à prendre. Elle s'engagea chaque fois avec la sagesse de celle qui a retenu les leçons de l'expérience.

Très souvent, son chemin croisa d'autres chemins. Elle fit alors un bout du voyage en compagnie de ceux dont la route coïncidait avec la sienne, le cœur gonflé de la joie de l'amitié partagée.

Enfin, elle rejoignit le point sur lequel toute son énergie s'était tendue depuis qu'elle avait pris la route. À la croisée des chemins se tenait celui qu'elle savait être son double, son compagnon de vie. Ensemble, ils poursuivirent leur route, surmontant les obstacles, empruntant des détours souvent inattendus, tantôt en courant, tantôt en flânant, mais toujours main dans la main.

Lorsqu'ils arrivèrent au bout, tout au bout, ils se retournèrent pour mesurer du regard le chemin parcouru.

 Tous mes écrits, romans et nouvelles, font l'objet d'un dépôt. Il est donc formellement interdit de les recopier ou de les reproduire, même partiellement, sans l'autorisation de l'auteur.