Trois romans et des extrêmes : une romance historique sympathique mais pas inoubliable, un inclassable qui me laisse perplexe et un très bon qui m'a tenue en haleine d'un bout à l'autre.

J'ai commencé avec un des derniers Julie Garwood parus... je précise "un des derniers parus", car Les roses rouges du passé date de 1988 (la logique des éditeurs me laissera toujours songeuse, quand on sait que la suite a été publiée il y a belle lurette par j'ai lu) et ça se ressent. C'est gentillet et je l'ai lu très facilement, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Christina Bennett a fait sensation à Londres : La ravissante jeune femme a gardé le secret sur son mystérieux passé, jusqu'au soir où Lyon, Marquis de Lyonwood lui a volé un baiser sensuel. Noble arrogant, ayant les passions d'un pirate, il a goûté au feu qui se cache sous le charme de la froide Christina et a juré de la posséder... Mais la bouillante et méfiante jeune femme ne se laisse pas conquérir si facilement. Maîtresse de son cœur et de sa fortune, elle résiste aux caresses sensuelles de Lyon. Elle n'ose succomber à son amour... parce qu'alors elle devrait aussi dévoiler son précieux secret... et le destin auquel elle est promise.

les-roses-rouges-du-passe-457756-250-400

 

Honnêtement, je savais vu le titre à quoi m'attendre quant au contenu, mais la platitude de l'histoire et des personnages m'a sidérée.

jamais-deux-sans-trois,-tome-1---naomi---ethan---javier-287744-250-400

Élevée dans une famille où aucun déjeuner ne finit sans assiette cassée, Naomi la louve aspire à une vie paisible loin des métamorphes et des mâles dominants. Lorsque le destin sous la forme d'une balle de crosse lui fait rencontrer deux âmes soeurs, Naomi freine des quatre fers, bien décidée à ne pas céder à leurs avances. Ethan l'immense ours, et Javier, le sensuel jaguar, parviendront-ils à la convaincre que la vie avec eux ne sera pas que chaos ?

 

le-prince-des-tenebres,-tome-2---a-l-article-de-la-mort-353629-250-400

Dès le début, l'action démarre sur les chapeaux de roue. Leila m'a un peu agacée dans un premier temps avec cett manie de s'auto-appitoyer sur elle-même, mais elle se rattrape largement ensuite, même si elle a tendance à se fourrer dans des situations périlleuses par pur entêtement. Vlad est toujours ténébreux à souhait et il a sa façon très personnelle de prouver son amour... flippante, parfois! Je l'ai dévoré en un rien de temps... et la fin...!!!

Depuis que ses pouvoirs psychiques ont disparu, Leila se demande ce que l’avenir lui réserve, d’autant que Vlad, son amant, se montre distant. Incapable de comprendre ses sentiments, elle décide de retourner à son ancienne vie dans le monde du cirque. Mais un ennemi l’y guette dans l’ombre et un nouveau prétendant est prêt à tout pour lui faire oublier le vampire ténébreux. À qui peut-elle accorder sa confiance ? Le moindre faux pas risque de la condamner à jamais…